Automobile

Comment installer une borne de recharge en copropriété ?

borne recharge

À l’heure d’une transition énergétique et écologique qui encourage de nombreux particuliers à acquérir un véhicule électrique, les copropriétés sont les plus critiquées pour leur retard pris dans l’installation de ces infrastructures adaptées. De nombreux copropriétaires en résidence déplorent notamment le manque de moyens mis dans la mise en place de bornes de recharge qui peuvent ainsi freiner ou compliquer l’acquisition d’un véhicule électrique. Pourtant, des solutions existent aujourd’hui pour convaincre le conseil syndical de votre résidence de mettre en place des bornes de recharge électrique.

Le droit à la prise

Pour commencer, tout propriétaire a le droit d’obtenir gain de cause auprès du conseil syndical de sa résidence pour l’installation d’une borne de recharge pour son véhicule électrique. Mais ce droit s’acquière au prix d’un financement total d’un projet qui pourrait être partagé entre plusieurs copropriétaires. En argument pour convaincre le conseil syndical d’approuver votre projet, vous pourrez tout d’abord lui présenter la borne comme un investissement qui améliorera conséquemment le prix de la résidence.

En installation des bornes partagées entre différents propriétaires, le cout sera mutualisé et permettra de mobiliser un petit nombre de places de parking autour de la borne de recharge. La réservation de places de parking peut aussi s’avérer moins coûteuse en choisissant un emplacement plus à même de recevoir la borne de recharge sans procéder à de gros travaux de mise en place. Au sein du parking, des places seront forcément à proximité d’un point électrique pouvant se raccorder au système de la borne.

Un raccordement adaptable selon les besoins

Le raccordement de la borne ou des bornes peut se faire avec des points existants au sein des parties communes qui permettront par la suite à la copropriété de répartir les frais occasionnés entre les propriétaires acquéreurs de véhicules électriques sans distribuer ces compléments aux propriétaires non concernés. Avec un tableau général basse consommation dédié aux bornes de chargement, il sera possible à la copropriété de s’engager sur les travaux tout en laissant les propriétaires concernés payer le raccordement à la recharge à leurs frais ou d’installer un PDL avec un raccordement sur les places de parking en laissant le soin aux propriétaires acquéreurs de véhicules électriques de prendre un abonnement auprès de l’entreprise choisie. Dans ces deux cas, la gestion sera bien plus cohérente face à l’utilisation électrique et permettra de séparer les charges tout en s’évitant une saturation des services électriques généraux.

Des aides disponibles pour soulager les copropriétés

Des aides sont disponibles pour les copropriétés souhaitant s’inscrire dans cette transition écologique et ce, qu’importe le mode de chargement choisi, qu’il soit en colonne électrique ou en point de livraison. Les copropriétés demandeuses pourront ainsi obtenir un avantage de près de 50% des travaux engagés de pré-équipements électriques (à savoir les conduits et leurs chemins de câbles et les fourreaux). Toutes les installations électriques sont éligibles au programme “ADVENIR” et correspond donc à 50% de la fourniture et à l’équipement pour un point de recharge partagé ou bien à usage individuel. La subvention ADVENIR pourra aussi se mettre en place pour le copropriétaire qui déciderait d’installer sa borne de recharge au sein de la résidence, conformément au droit à la prise.