Automobile

Comment financer l’achat d’une voiture ?

achat voiture

Pour posséder une voiture, il faut être en mesure de payer plusieurs milliers d’euros d’un coup. Cela représente une certaine somme. Pourtant, aujourd’hui, il faut absolument posséder une voiture pour pouvoir aller travailler et pour se déplacer en règle générale surtout à la campagne. Voici 3 solutions qui permettent de financer l’achat d’un véhicule rapidement.

En payant comptant

Lorsque le conducteur possède l’argent sur son compte en banque, la question ne se pose même pas : il va payer comptant. Cependant, cela nécessite d’avoir une épargne suffisante. Il n’y aucun frais de dossier et pas d’intérêts à payer pour débloquer la somme.

Selon les experts, ce n’est pas la solution la plus judicieuse. En effet, lors de la première année de circulation d’une voiture, elle perd 25 % de sa valeur. Dans tous les cas, le propriétaire perdra donc un quart de son investissement lorsqu’il va revendre le véhicule. Il peut donc être plus pertinent d’emprunter pour garder son épargne afin de financer les potentielles réparations ou un autre projet. Les experts conseillent d’acheter une voiture d’occasion comptant, mais pas une voiture neuve.

Épargner autant d’argent n’est pas facile pour tout le monde. Il faut veiller à pouvoir subvenir à ses besoins et payer ses factures avant de mettre de l’argent de côté. Lorsque le salaire du conducteur n’est pas très élevé, épargner relève du miracle. Toutefois, il peut y avoir une certaine satisfaction, et même de la fierté, à pouvoir financer son véhicule seul sans l’aide de personne. En effet, l’achat comptant est le résultat du travail acharné du conducteur.

En faisant un crédit

Si le futur propriétaire n’a pas l’argent nécessaire, il peut l’emprunter. Deux choix s’offrent à lui : le crédit à la consommation ou le crédit auto auprès de sa banque.

Le crédit auto nécessite un rendez-vous avec son conseiller bancaire ou un établissement de crédit. C’est la solution la plus avantageuse et la plus courante pour le conducteur. Certes, il devra verser des intérêts et rembourser tous les mois, mais il dispose de certaines garanties. Le prêt ne peut être affecté qu’à l’achat de la voiture. Le prêteur demandera de nombreux justificatifs pour s’en assurer. Il est possible de commencer à rembourser seulement à la réception du véhicule.

Le second choix est le crédit à la consommation qui s’obtient auprès d’organismes de crédit. Il n’est pas directement affecté à l’achat d’un véhicule. Cependant, ce type de crédit n’est pas toujours très sécurisé. Le conducteur peut rapidement se retrouver avec des intérêts exorbitants. De même, les organismes ne sont pas très regardants sur les conditions d’attribution. Pour une personne qui ne s’y connaît absolument pas, le crédit à la consommation est tentant, mais peut rapidement le conduire vers le surendettement.

En choisissant le leasing

En concluant un leasing auto, il est possible de choisir la location avec option d’achat. À la fin du contrat de location, le conducteur a donc la possibilité, ou non, d’acheter le véhicule. Il est prioritaire. Le locataire verse un apport et un dépôt de garantie au moment de la conclusion du contrat de leasing auto. Ces derniers peuvent servir d’apport pour l’achat. Le prix d’achat est fixé dès le début. Cette solution permet de tester le véhicule avant de l’acheter et offre une assez bonne réduction.