Automobile

Qui peut installer une borne de recharge ? Un simple électricien ?

La borne de recharge murale est souvent la solution la plus prisée des utilisateurs de véhicules électriques. Comparée à une prise électrique classique, elle présente de nombreux avantages comme une recharge plus rapide et plus fiable. L’installation de cet appareil doit cependant être confiée à un professionnel pour assurer son bon fonctionnement. La loi oblige les propriétaires à faire appel à un électricien IRVE pour la pose de leur chargeur.

La borne de recharge électrique : comment ça fonctionne ?

La borne de recharge, également appelée wallbox est un appareil qui se présente sous la forme d’un boitier, souvent fixé au mur ou installé sur pied. S’adressant principalement aux particuliers vivant dans une maison individuelle ou un immeuble collectif, elle peut aussi intéresser les entreprises. Actuellement, la wallbox représente la solution de recharge la mieux adaptée pour une voiture électrique.

La borne de recharge est reliée à l’installation électrique du bâtiment par un circuit dédié, pouvant supporter une intensité plus élevée qu’un circuit ordinaire. Elle utilise l’électricité du réseau qu’elle convertit en courant électrique pouvant être assimilé par le véhicule. Il existe dans le commerce une grande variété de bornes de recharge, permettant aux consommateurs de bénéficier du produit le mieux adapté à leurs besoins. La puissance des wallbox varie de 3,7 à 22 kW. Certaines sont d’ailleurs de puissance réglable afin d’être compatible avec le plus grand nombre de modèles de véhicules électriques. En termes de fonctionnalité, les chargeurs sont également variés, allant des dispositifs autonomes aux bornes connectées en passant par les wallbox waterproof.

Qui peut installer une borne de recharge ?

L’installateur de wallbox IRVE est le seul professionnel qui soit en mesure de mettre en place une borne de recharge électrique. La loi oblige quiconque souhaitant bénéficier d’un point de charge pour voitures électriques de faire appel à ce professionnel dès lors que sa borne est d’une puissance supérieure à 3,7 kW. L’installateur IRVE n’est pas un simple électricien. Il s’agit d’un électricien expérimenté ou diplômé ayant effectué une spécialisation en matière d’infrastructure de recharge pour véhicules électriques (IRVE). Après avoir suivi une formation spécifique relative aux normes techniques applicables aux bornes de recharge, l’électricien se voit attribuer une qualification qui lui donne les compétences pour poser une wallbox. Si aucune sanction particulière n’est prévue pour les personnes qui confient l’installation de leur chargeur à un simple électricien, elles s’exposent à des risques divers, comme le dysfonctionnement de l’appareil qui peut par la suite provoquer des dommages au niveau du véhicule, du réseau électrique de la maison et parfois même un incendie. En ce qui concerne les assurances auto et habitation, le simple fait d’utiliser une wallbox non conforme suffit à faire perdre les garanties en cas de sinistre.

Borne de recharge murale : quels en sont les avantages ?

Les utilisateurs de voiture électrique qui ont opté pour la borne murale bénéficient de nombreux avantages. La wallbox se distingue en effet par son aspect pratique. Une fois rentré du travail, le conducteur branche son auto et le lendemain elle est de nouveau opérationnelle. Il n’y a plus besoin de courir à la station de recharge pour faire le plein de sa voiture. Grâce à la borne de recharge résidentielle, il est également possible de faire des économies sur l’énergie. Disposant d’une application intégrant les heures creuses, la wallbox peut ne recharger la voiture que lors des plages horaires où l’électricité est le moins chère. Le temps de charge réduit procuré par la borne est particulièrement apprécié des utilisateurs de véhicules électriques. En fonction de la puissance délivrée par la wallbox, le temps de charge sur une prise électrique peut être divisé par 10. Par ailleurs, en faisant appel à un installateur IRVE pour sa borne, l’automobiliste peut prétendre à des aides financières de l’État.