Automobile

Peut-on faire racheter une LOA ?

leasing automobile

La Location avec Option d’Achat fait partie de l’offre de leasing et constitue un moyen alternatif au crédit auto pour financer l’achat d’une voiture. Cela consiste en le fait d’établir un contrat auprès d’un bailleur (concessionnaire ou garage), pour mettre un place une période de location au terme de laquelle, le conducteur peut décider d’acheter le véhicule ou non. Est-il possible de faire racheter son contrat de LOA quand on est confronté, par exemple à une difficulté financière ?

Location avec Option d’Achat : peut-on la faire racheter ?

Afin d’assainir une situation financière difficile, une personne peut décider de passer par une solution qui s’appelle le regroupement de crédits. Un organisme financier devient l’unique créancier en rachetant tout ou partie des crédits. Un nouveau contrat est rédigé afin de donner un nouveau taux fixe pour l’unique mensualité, sachant que la durée de remboursement est allongée.

Une LOA est considérée comme un crédit à part entière et peut donc faire partie de ceux qui seront rachetés par l’entité. Il faut pourtant respecter certaines conditions. Le rachat de ce crédit-bail spécifique ne peut se faire que si le contrat est arrivé au-delà du 13ème mois. L’organisme financier prendra alors en considération la valeur résiduelle à laquelle peuvent se rajouter certains frais ; comme ceux d’un remboursement anticipé.

Comme la LOA est rachetée par la banque ou une société de crédit, le contrat de location s’arrête et l’automobiliste devient, de fait, le propriétaire de sa voiture. Ce qui veut dire qu’il devra composer avec l’assurance ou encore le service de maintenance du véhicule qui étaient compris dans son contrat de location et les ajouter à son budget.

Dans quelles autres occasions peut-on faire racheter un contrat de LOA ?

En dehors du regroupement de prêt qui n’intéresse pas forcément un automobiliste, il existe une autre solution en le fait de faire racheter uniquement son contrat de LOA par un autre conducteur. On parle alors de rachat de leasing ou encore de transfert de contrat de leasing.

Ce rachat peut se faire auprès d’une banque ou d’une concession automobile, mais aussi d’un particulier. Ce dernier pourtant, doit accepter le contrat de leasing initial sans en changer les conditions et être bien entendu intéressé par la voiture en elle-même.

Il doit en outre prouver auprès du bailleur qu’il est en capacité de remplir ses obligations en termes de remboursement. Comme cela avait pu être le cas pour le premier locataire de la voiture, sa situation financière et son taux d’endettement vont être passés au crible, pour vérifier la faisabilité de ce rachat de contrat.

Des sites spécialisés mettent en relation des particuliers qui souhaitent faire racheter leur contrat et des repreneurs potentiels, afin de ne plus avoir ce crédit à la consommation.

Cela peut être utile, par exemple si le premier locataire de la voiture prétend à un crédit immobilier et que ce crédit augmente son endettement, laissant augurer un refus, par exemple.

Un conducteur peut également se rendre compte qu’il n’apprécie pas le système du leasing ou encore la voiture choisie.